Karina

 

Touche-à-tout et curieuse, Karina a bâti son expérience dans divers milieux touchant à l’art: graphisme, communication publicitaire, photographie, encadrement d’art, mosaïque, peinture…

Sa nature aventureuse ne s’arrête d’ailleurs pas à la création, et elle a mené sa vie aux quatre coins du monde ; une année à Washington DC, 7 ans à Oxford en Grande-Bretagne et 8 mois au Laos,  s’enrichissant auprès d’autres cultures, d’autres visions du monde.

Née en 1969 sur le littoral varois, elle vit à présent à Aix-en-Provence.

Les styles

À la suite de sa série de Portraits circulaires très colorés et plutôt grands, à l’acrylique, qui lui demandent une concentration intense et un temps de travail de plusieurs mois pour chaque toile où chaque portrait est fait uniquement à partir de portions de cercles, Karina ressent le besoin de trouver la paix de l’esprit.

Après une petite série de portraits muraux bicolores dans l’esprit pochoir faite lors de son séjour au Laos, elle souhaite revenir à une technique plus douce et un format plus intimiste. Elle choisit l’aquarelle.

Ayant expérimenté l’écriture automatique dans sa jeunesse, elle décide de tenter l’expérience en peinture et se lance dans la peinture automatique ou l’art du subconscient.

Dans sa série photo des Paysages abstraits, sa recherche d’esthétisme s’exprime d’une manière complètement différente; elle expérimente le flou dans le paysage qui tend vers l’abstrait où chaque photo est créée uniquement à la prise de vue et ne subit aucune retouche ultérieure.

Les influences

Peut-on parler d’influences quand il s’agit de peinture automatique ?  Cela peut prêter à débat, et il est certain que le caractère, l’humeur et les émotions de l’artiste ont une part prépondérante dans le style de l’oeuvre peinte. Mais puisque le subconscient est mis à contribution, on peut imaginer que les goûts artistiques personnels peuvent entrer en ligne de compte.

Karina affectionne particulièrement les oeuvres des coloristes, qu’elles soient abstraites, figuratives ou inspirées par les arts décoratifs ou primitifs : Olivier Debré, Pierre Soulages, Sam Francis, Hundertwasser, les peintres aborigènes…

 

8 réflexions au sujet de « Karina »

  1. Bravo ! Quelle ressemblance quelle précision et minutie!! C’est vraiment parlant d’opposer la photo au tableau. Le choix des couleurs est somptueux . Je suis fan.

  2. Étonnant Karina, ça me rappelle un peu l’univers de Klee

  3. J’espère que ton talent ne restera pas inconnu et sera bientôt récompensé !
    J’apprécie beaucoup cette originalité dans les courbes redistribuées …

  4. Karina, j’espère sincèrement que ton univers sera reconnu, au delà de tes œuvres, c’est aussi à l’artiste que je pense. Un jour nous partagerons, je le souhaite, quelques bulles de Champagne (ou d’eau gazeuse), pour fêter le succès de tes toiles si pétillantes et joyeuses, qui en cette période de morosité, donnent de la joie et arrondissent les angles de la crise, cela devrait être remboursé par la Sécu et surtout à contempler sans modération.

  5. I admire you as a client of your fine translations into French. Now I can admire your talent with colors. When is your next one-person exhibition?

  6. D’une originalité et d’une richesse extraordinaire ; talent maîtrisé et expression primitive du monde mystérieux d’une artiste à part…entière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *